Masque
Accueil
Accueil

Députée de Maine-et-Loire
Membre de la Commission des Finances


Communique de Presse – Ce que je retiens du premier débat relatif à l’immigration

Publié le mardi 8 octobre 2019

Communique de Presse

Ce que je retiens du premier débat relatif à l’immigration

 

« Une politique migratoire européenne globale et concertée est essentielle. Elle doit être inscrite dans une perspective d’avenir et non d’urgence, permettant un haut niveau de protection et des conditions d’accueil dignes partout en Europe ».

Le lundi 7 octobre 2019 a eu lieu le premier débat sur la politique migratoire de la France et de l’Europe pendant lequel j’ai eu le privilège de prendre la parole.

Ce que je retiens de ce débat sur la politique migratoire :

Je constate que l’interministérialité annoncée est effective et incarnée. C’est essentiel pour répondre efficacement à l’ensemble des problématiques : diplomatie internationale, accueil, hébergement, intégration, santé…

Madame Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, a notamment été très offensive au sujet de l’Aide Médicale d’Etat (AME) et a réaffirmé son intention de préserver cette aide. L’AME protège la santé des personnes vivant dans les conditions les plus précaires. La prévention et l’accès aux soins sont ainsi rendus possibles sans attendre l’aggravation des pathologies et donc des coûts humains et financiers. S’en prendre à l’AME causerait des retards, voire des renoncements aux soins. Une prise en charge tardive a un coût bien plus élevé pour la collectivité qu’un système de prévention organisé autour de la médecine de ville. Aussi, je partage cette volonté de maintenir l’Aide Médicale d’Etat et j’analyserai avec la plus grande attention toutes mesures nouvelles concernant la santé des étrangers en France.

Je souligne l’ouverture intéressante de la majorité sur la question de l’immigration économique en France.

J’observe, par contre, une droitisation extrême du discours sur l’immigration de la part des députés Les Républicains, notamment M. Larrivé et M. Ciotti.

Enfin, je soutiens la majorité dans sa volonté de réformer l’asile en Europe, notamment le règlement Dublin et les accords Schengen, par la mise en œuvre d’une solidarité accrue et d’une responsabilité réellement partagée entre les Etats membres. Ainsi, je considère qu’il faut plaider pour une harmonisation des politiques migratoires au niveau de l’Union, en recherchant une harmonisation vers le haut, particulièrement sur la question de l’indépendance des Offices chargés d’instruire les demandes d’asile.

 

20191008- Communiqué de presse – Débat sur l’immigration

Partager :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter