Masque
Accueil
Accueil

Députée de Maine-et-Loire
Membre de la Commission des Finances


Communiqué de presse : Revenir sur l’âge pivot à court terme

Publié le mercredi 15 janvier 2020

 « Je salue la recherche du compromis, la volonté d’avancer et la confiance accordée aux partenaires sociaux »

 

Depuis plusieurs semaines, les mécontentements autour du projet de loi de réforme des retraites se sont cristallisés autour de l’« âge pivot » permettant de partir avec une pension à taux plein.

 

Bien que le Gouvernement ait toujours affirmé être ouvert à une autre proposition de la part des partenaires sociaux, les préalables sont désormais inversés ; au lieu d’ancrer l’âge pivot dans le texte de loi, et de donner jusqu’en 2021 aux partenaires sociaux pour trouver une solution alternative, la confiance leur est donnée dès le départ. Ainsi, d’ici la fin du mois d’avril 2020, ce sont eux qui seront chargés de remettre des solutions au Premier ministre pour atteindre l’équilibre financier en 2027. A défaut, le Premier ministre reprendra la main, avec le Parlement, pour proposer d’autres directions.

 

Je sais les partenaires sociaux en mesure de formuler des propositions adaptées, à la hauteur des responsabilités qui leurs sont confiées. Par ailleurs, je salue la recherche du compromis et la volonté d’avancer. Ce moment de respiration doit nous permettre de nous concentrer sur l’objectif premier de cette réforme. Une réforme socialement juste, prenant en compte la pénibilité, assurant un départ progressif si nécessaire et garantissant un montant minimum des pensions qui soit satisfaisant.

 

La question du financement est centrale. La solution idéale consisterait sans doute à trouver un compromis entre différentes mesures telles que la hausse des cotisations vieillesse, l’utilisation de certaines réserves, ou encore le niveau de la participation financière de l’Etat. La solidarité doit également prendre toute sa part au financement de la réforme. Ainsi, la « cotisation de solidarité » payée par les Français les plus aisés, pourrait aussi faire l’objet d’un élargissement. Les marges de manœuvre sont limitées, mais nous devons poursuivre notre travail, guidés par un impératif majeur : pérenniser et rendre plus juste notre système de retraite par répartition.

 

Communiqué presse de Stella DUPONT – Revenir sur l’âge pivot à court terme – 13 janvier 2020

Partager :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter