Masque
Accueil
Accueil

Députée de Maine-et-Loire
Membre de la Commission des Finances


Entrée en vigueur du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ)

Publié le vendredi 8 avril 2022

Le 1er mars 2022, le Contrat d’Engagement Jeune est entré en vigueur. Cette mesure s’inscrit dans la continuité du soutien à la jeunesse engagé à travers le plan 1 jeune 1 solution.

 

Tous les jeunes de moins de 26 ans (moins de 30 ans pour les jeunes en situation de handicap), sans formation ni emploi depuis plusieurs mois, pourront bénéficier du Contrat d’Engagement Jeune auprès de leur Mission Locale ou de leur agence Pôle Emploi.

 

L’idée de l’engagement est importante parce que c’est sur elle que repose la réussite du contrat : Engagement des acteurs pour accompagner le jeune et engagement du jeune pour s’impliquer dans le programme de suivi et d’insertion construit avec lui et pour lui.

 

Le Contrat d’Engagement Jeune comporte trois axes principaux :

 

  1. Un programme intensif d’accompagnement allant de 12 à 18 mois.

 

Le jeune pourra bénéficier d’un accompagnement de 15 à 20 heures par semaine minimum. Il aura un référent unique tout au long de son parcours et le suivi de son programme sera facilité par un outil numérique où toutes ses informations seront accessibles.

 

  1. Une garantie de ressources d’un montant maximal de 500 euros par mois pour les jeunes qui en ont besoin.

 

Pour qui ? pour les jeunes sans ressources qui ne sont pas en mesure de suivre un accompagnement exigeant, tout en subvenant à leurs besoins. Tous les jeunes détachés fiscalement ou rattachés à un foyer non imposable pourront bénéficier d’une allocation de 500 euros (200 euros pour les mineurs).

Le versement de cette allocation est conditionné au respect par celui-ci des engagements pris dans le cadre de son parcours d’accompagnement.

 

  1. La mobilisation des entreprises

 

Le réseau « les entreprises s’engagent » qui rassemble plus de 30 000 entreprises de toute la France désirant s’engager pour la jeunesse, sera mobilisé dans ce cadre. Elles pourront favoriser l’immersion du jeune en entreprise et proposer à leurs collaborateurs de mentorer un jeune accompagné en Contrat d’Engagement Jeune quelques heures par mois.

 

Ce signal positif de confiance et d’engagement envers notre jeunesse est un pas de plus vers le retour à l’emploi et l’épanouissement dans une activité professionnelle.

 

Le souci du bien-être des jeunes et de leur réussite est au cœur de mes préoccupations. Mobilisée sur ma circonscription sur le suivi du dispositif 1 jeune 1 solution, je serai aussi vigilante au déploiement du Contrat d’Engagement Jeune, que confiante : les acteurs sur le terrain ont déjà prouvé qu’ils étaient à la hauteur à travers leur implication sans faille !

 

Partager :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter